15 août 2014

Flâneries dans les ruelles de l’Isola d’Ortigia

Autant vous le dire tout de suite, pour moi, c’est le plus bel endroit de Sicile. L’Isola d’Ortigia mêle le charme baroque architectural à un sublime « lungomare » et à une vie commerçante exceptionnelle. Le tout dans un espace d’1km² seulement.

Le joyau de Syracuse

Il faut à peine plus d’une heure pour en faire le tour, mais vous le ferez 5, 10, 20 fois, tant cette île dans la ville est envoûtante.

Une fois passé le pont qui la relie à la cité de Syracuse, le voyageur est surpris par la vue sublime sur la mer. Puis par les ruelles propres, étroites et chaleureuses. Ensuite par la Piazza Duomo, superbe, gigantesque, baroque ; ou encore par le Castello Maniace, à la pointe d’Ortigia. Enfin, par la richesse étonnante de ses boutiques et bonnes tables qui débordent d’inventivité et de qualité créative ou gustative.

Piazza-Duomo-Ortigia

Piazza Duomo de Syracuse

On apprécie particulièrement la Piazza della Marina, à l’ombre de ficus géants, et bordée d’une minuscule plage dont l’eau est d’un bleu éclatant. Posez-y votre serviette pour une petite heure, c’est un vrai plaisir, même si la plage est vite surchargée en août…

Lungomare d'Ortigia, à Syracuse

En fait, presque tout sur cet ilôt de 4500 habitants attire l’attention et émerveille. Le résultat d’un long travail de requalification et de dynamisation réalisé par la ville pendant plusieurs années, car le quartier était autrefois peu sûr et à l’écart.

Un melting-pot culturel

Ortigia telle qu’on la découvre aujourd’hui est un héritage de nombreuses « civilisations ». Les influences sur son architecture et sa culture sont à la fois italiennes, autrichiennes, espagnoles, byzantines, arabes, romaines…

Les grecs ont encore leurs traces dans l’île, sur la Piazza Duomo. Impressionnant : les colonnes géantes du Duomo sont celle du Temple d’Athéna, édifié au 8ème siècle avant J.C. ! On replongera aussi dans l’antiquité en passant l’après-midi à Neapolis, l’un des plus beaux vestiges de l’époque gréco-romaine que j’ai pu visiter jusqu’à présent.

Arts, Architecture et Gastronomie

Le Duomo de nouveau, puisque c’est l’attraction phare de l’île : autrefois temple, puis église, détruit en grande partie par le tremblement de terre du 17ème, et enfin recomposé dans un style baroque exceptionnel au 18ème, il offre une vue unique à celui qui s’installe en terrasse pour prendre une boisson fraîche, sous le soleil brûlant de l’été sicilien.

Ortigia a l’élégance de Venise et la beauté pure du centre de Salzbourg. En se promenant dans les ruelles de l’île, on découvre des petites cours intérieures au sol couvert de fleurs, des boutiques d’artisans locaux, des galeries d’art, des terrasses de bars ou de restaurants pour la plupart excellents.

Architecture baroque à Ortigia

Personnellement, je recommande de boire un verre sur la Piazza Duomo, où la boisson coûte moins cher que sur le port d’Ajaccio. Le soir, réservez chez O’ Scinà, Au Vin de l’Assassin ou à La Foglia. Mais évitez le Don Carmelo, sauf si vous venez pour la pizza uniquement.

Recette de poulpe en Sicile

Comment y accéder ?

Très simplement : prenez la direction de Syracuse, traversez le centre vers le pont qui mène à Ortigia. Une fois arrivé, garez-vous, sauf si vous avez réservé un hôtel dans Ortigia : sans surprise, il est interdit de se garer dans l’île sauf si vous avez une autorisation de résident.

Une fois passé par Ortigia, on a simplement l’envie d’y rester.

Go top