23 août 2014

Visite du dernier moulin sicilien, sur la route d’Ispica

Pour les amateurs de terroir, le vieux moulin-musée d’Ispica est un point de passage obligatoire. Ce moulin, propriété d’une famille sicilienne qui possédait autrefois plus de 20 moulins (presque tous détruits désormais), se trouve entre Modica et Ispica, non loin de la Cava d’Ispica.

Il « Mulino ad’acqua »

C’est la descendante d’une longue lignée de meuniers qui nous accueille à l’entrée d’une maison, qui cache en partie le moulin… Ou du moins ce que l’on pense voir ! Car le moulin d’Ispica, l’un des derniers en « activité », est de fabrication arabe. Pas de grandes voiles pour faire tourner la meule, mais plutôt un système hydraulique extrêmement ingénieux, utilisant les cascades d’un ruisseau détourné pour activer toute une machinerie sur 3 étages, des terrasses à la « cave » – si on peut l’appeler comme ça.

On commence donc la visite (prix 4€ ou 5€, selon mes souvenirs) par une explication du fonctionnement de ce moulin, puis on part à la visite de ce qui était autrefois l’habitat du meunier et de sa famille. Pendant quelques minutes, on traverse des pièces creusées dans la roche : la mise en scène nous renvoie dans le passé, entre outils d’artisan et chambre commune.

Moulin Sicile

Moulin d'Ispica

Puis, clou du spectacle, nous sommes invités à suivre les méandres du cours d’eau apprivoisé par l’homme, jusqu’à la pièce où la meule produit de la farine sous nos yeux. On a même le droit d’y goûter 😉

Après la visite, l’exploration des grottes

Une fois sortis, nous avons emprunté un sentier de promenade moyennement entretenu, menant selon les dires à des… grottes. Une petite famille française, qui n’avait pas voulu payer pour visiter le moulin-musée, avait ouvert la voie ; la femme nous a expliqué d’un air acerbe que les agriculteurs locaux « touchaient les aides de l’Europe pour aménager les parcours découverte, mais se gardaient bien d’aider les touristes à traverser leurs terres ». Pourtant, rien ne m’a fait ressentir ça, si ce ne sont peut-être les quelques pallettes bloquant partiellement le sentier à un moment donné.

Bref, nous avons découvert une petite grotte au bout de 5 minutes de marche. Sympa, rafraîchissant, mais rien de bien exceptionnel. Profitez donc de la ballade pour cueillir des figues bien mûres et les déguster sous le soleil écrasant d’Ispica.

Grotte d'Ispica en Sicile

Comment y accéder ?

Depuis Modica, prenez évidemment la direction d’Ispica. Je ne vous expliquerai pas le parcours dans le détail, car il faut enchaîner pas mal de petites routes pour arriver au Mulino Ad’Acqua. Sachez juste que le musée se trouve aux abords de la SP32, et que les indications sont claires.

Lorsque vous êtes sur place, allez vous garer dans le parking qui se trouve directement devant le musée, pas sur le grand parking aménagé plus loin qui vous obligera à marcher un petit moment.

Go top